Sanctuaire Notre-Dame de Grâces

" Qu’ on vienne en procession ici à Cotignac pour recevoir les dons que je veux y répandre "

Prochains évènements du Sanctuaire Notre-Dame de Grâces

Le mot du Frère

  • Des Sadducéens, ces détracteurs obstinés de Jésus, sont les protagonistes de ce passage de Lc 20, 27-38. Ce sont des prêtres responsables du Temple, ayant pour norme la Loi écrite seule (les cinq premiers livres de la Bible), d’où leur rejet des livres des Prophètes et autres écrits bibliques. Ils ont la particularité singulière d’affirmer qu’il n’a « ni résurrection, ni ange, ni   esprit. » (Ac 23,8). L’historien Flavius Josèphe, Judéen romanisé du Ier siècle dira d’eux : « Leur doctrine fait mourir les âmes en même temps que les corps et leur souci consiste à n’observer rien d’autre que les lois. » (Antiquités judaïques, livre 18, I, 3). Ils continueront à persécuter ceux qui, comme Pierre et Jean, annonceront la résurrection du Christ (Ac 4,2), mais leur disparition adviendra en 70, après la destruction du Temple de Jérusalem par Titus, futur empereur romain !
  •  Revenons à notre passage d’Évangile : pour démontrer à Jésus que la croyance en la résurrection est absurde puisque pourvoyeuse dans l’Au-delà de situations inextricables, ils prennent l’exemple d’une veuve qui aurait eu pour maris successifs les six frères du défunt, mort sans postérité. À la résurrection, de qui sera-t-elle l’épouse ? ! De fait, la loi du lévirat (Dt 25,5) prévoyait qu’une veuve devait épouser son beau-frère (lévir) célibataire pour qu’il lui donne une descendance, un fils, à qui reviendrait l’héritage du mort. Mais outre que le beau-frère avait le droit de refuser, il n’était sûrement pas prévu un tel nombre de prétendants contraints !
  •  Jésus leur répond en premier lieu que le mode de vie terrestre, épousailles et génération pour la perpétuation de l’espèce humaine, n’a plus lieu d’être pour ceux qui ne sont plus soumis à la mort, promis à une vie parfaitement spirituelle, « pareille à celle des anges », après l’existence d’ici-bas qui les aura rendus « dignes d’avoir part à l’autre monde ». Bien autre chose que le Shéol, ce séjour des morts avec une pathétique vie d’ombres à quoi se préparaient les Sadduccéens ! Il faut noter que d’avoir restreint la Révélation au seul Pentateuque (les cinq premiers livres bibliques) leur a fait manquer l’éclairage spirituel de textes sur la résurrection tels que Is 2,19 ; Dn 12,2-3 ; 2 M 7,9 et Jb 19, 26.
  • En second lieu, Jésus qui sait déjà qu’ils douteront ultérieurement de sa propre résurrection, leur rappelle un texte de la Torah dont la signification leur a échappée, le passage du Buisson ardent en Ex 3,6 où Moïse appelle le Seigneur « le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de    Jacob ». Car, conclut Jésus, « il n’est pas un Dieu de morts, mais de vivants ; tous en effet vivent pour lui. » (Verset 38).
  • Comme, hélas, beaucoup de chrétiens en France doutent, ce rappel salutaire pour tout un chacun : « Comment certains parmi vous peuvent-ils dire qu’il n’y a pas de résurrection des  morts ! Car alors, le Christ non plus n’est pas ressuscité. Alors notre prédication est vide, vide aussi votre foi. » (1Cor15, 12-14).
  •  Seigneur Jésus qui a vaincu la mort et nous offre la vie éternelle, garde- nous d’être, malgré ta grâce, assez sots pour passer à côté de l’essentiel : ta Résurrection, garante de la nôtre !

Fr. Marie-Jean

Précédents mots

Flash-info

-> Clôture du Jubilé

Retenez vite cette date importante : le 5 janvier 2020 !
Ce sera une grande journée festive pour fêter la clôture de cette belle année Jubilaire et se mettre en route, sur les pas de la Sainte Famille, pour les 500 prochaines années de Grâces à venir !
Télécharger le programme

Horaires des offices

JourOraison LaudesChapeletMesseVêpresAdorationMesse
Lundi--11:0011:30 --18:30
Mardi7:007:3011:0011:3017:0017:30-
Mercredi7:007:3011:0011:3017:0017:3018:30
Jeudi7:007:3011:0011:3020:0020:3018:30
Vendredi--11:0011:3017:0017:3018:30
Samedi7:007:3011:0011:3017:0017:30-
Dimanche7:007:3010:1511:0017:0016:0018:00

Possibilité de rencontrer un prêtre et de se confesser pendant le chapelet et l'adoration.

Notre-Dame de Grâces sur la toile

Qui sommes-nous ?

Situé sur le mont Verdaille, le Sanctuaire Notre-Dame de Grâces, outre son magnifique point de vue sur la vallée, est un lieu chargé d’histoire.

Les 10 et 11 août 1519, Jean de la Baume, bûcheron pieux, a deux apparitions de la Vierge Marie. Elle lui demande d’aller dire au clergé et aux consuls de Cotignac d’y bâtir une église et d’y venir en procession.

Dès le mois de Septembre 1519, les cotignacéens se mettent au travail, l’église est bâtie et les pèlerinages commencent.

En 1660, un illustre pèlerin vient au Sanctuaire rendre grâce de sa naissance avec sa mère : il s’agit du Roi Louis XIV. On peut y voir sa plaque commémorative en entrant par la petite porte dans l’église.

Pendant la Révolution française, la chapelle est détruite. Elle est reconstruite un siècle plus tard et les foules accourent à nouveau jusqu’au Sanctuaire sans jamais cesser.

Aujourd’hui, de nombreux pèlerinages ponctuent l’année, les plus connus étant celui des mères de famille et celui des pères de famille.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à venir sur la colline, c'est un lieu de paix où chacun est accueilli quelle que soit son histoire.

logo qualité tourismeLe Sanctuaire Notre-Dame de Grâces a obtenu en 2014 la marque Qualité Tourisme™ qui certifie son engagement de qualité auprès des visiteurs du site.

Nous sommes aussi membres de l'Association "Villes Sanctuaires en France" et de l'Association des Recteurs de Sanctuaires (A.R.S.).

Coordonnées

Sanctuaire Notre-Dame de Grâces

Adresse

Chemin Notre-Dame
83570 Cotignac
France

GPS

Latitude : 43.520423
Longitude : 6.146314
Altitude : 320 mètres

Téléphones

Accueil : 04 94 69 64 92
Secrétariat : 04 94 69 64 90

Une question ?