Sanctuaire Notre-Dame de Grâces

" Qu’ on vienne en procession ici à Cotignac pour recevoir les dons que je veux y répandre "

Venez à moi, vous tous qui peinez

Profondément inséré dans l’existence des hommes dont il partage les soucis, mais en même temps très proche de Dieu, dont il est le Verbe incarné, Jésus le Prophète par excellence, nous livre deux attitudes fondamentales : savoir rendre grâce, s’émerveiller et incarner la compassion, être proche de ceux qui souffrent.

N’en est-il pas un peu de même pour l’Église ?
Les inévitables déficiences de ses membres, les rides et les taches de son visage humain, ne voilent-elles pas souvent la lumière de sa parole prophétique ? Et pourtant par elle, Dieu nous parle.

Savons-nous bénir et remercier en voyant les belles choses dans les créatures ? La facilité est de se modeler sur l’attitude habituelle des critiques, des lamentations.
Savons-nous nous réfugier dans la prière à l’ombre du Seigneur ? Venez, dit le Seigneur. Car celui qui invite sait que le propre de la vraie souffrance est de se retirer dans l’isolement et se plonger dans une muette désolation, sans avoir le courage de se confier à quelqu’un et d’attendre le secours.

« Dieu, viens à notre aide, Seigneur à notre secours ! ».
Tous les offices commencent par cet appel. « Notre secours est dans le nom du Seigneur. »
Dans cet appel : Venez à Moi. C’est Jésus qui vient à nous.

Frère Samuel-Bernard