Sanctuaire Notre-Dame de Grâces

" Qu’ on vienne en procession ici à Cotignac pour recevoir les dons que je veux y répandre "

« Qu’il prenne sa croix et me suive»

Vingt siècles après, comme ces paroles de Vie demeurent actuelles et vraies. 

Notre occident de chrétienté ne connaît pas les persécutions qui sévissent aujourd’hui dans d’autres parties du monde où l’Église est douloureusement réduite à la clandestinité, au silence et au martyre. 

Mais un mal plus profond, plus dangereux nous guette : nous sommes réduits à n’être que des citoyens de seconde catégorie. L’Église n’est pas écoutée devant le danger des lois iniques qui portent atteintes à la vie et à la dignité humaine. 

Mais la Parole de Dieu est là pour nous réveiller et nous réconforter. 

Dans un premier temps devons-nous passer, comme l’apôtre Pierre, par l’épreuve incompréhensible ? 

Ce n’est pas d’emblée que l’on comprend le sens ultime de la croix et pourquoi Jésus semble nous redire parfois que nos pensées ne sont pas celles de Dieu. 

Nous pouvons comprendre alors, étonnés puis émerveillés que cette croix dont parle le Christ, nous purifie, nous libère et nous vivifie. 

La croix est le mystère de ce cœur à cœur : « Je suis le cep, vous êtes les sarments ». 

Nous ne retrouverons la force qu’en nous abandonnant sur le côté du Christ-Jésus. 

Fr. Samuel-Bernard