Sanctuaire Notre-Dame de Grâces

" Qu’ on vienne en procession ici à Cotignac pour recevoir les dons que je veux y répandre "

1-L’ANNONCIATION

Parmi toutes les femmes de la terre, depuis l’origine jusqu’à la fin de temps, Marie est la Femme choisie entre toutes, afin d’être la digne Mère du Sauveur.

Elle est la Femme recréée dans la grâce. Elle est la petite enfant bien aimée du Père, elle est le secret du Père, sa perle précieuse qu’il a tenue cachée aux yeux du monde, celle dont le cœur est virginal, celle en qui il peut déposer toutes ses complaisances.

Quand on aime, on veut donner et tout donner en se donnant soi-même. En faisant à Marie le don de son VERBE, le Père dépose en son âme celui qu’il engendre éternellement dans la lumière et l’amour, celui qui est en son sein au plus intime de lui-même et qui exprime tout ce qu’il est. Par le don de son VERBE, le Père se donne dans ce qu’il a de plus secret, de plus lumineux, de plus aimant.

Marie par le message de l’ange reçoit cette nouvelle, cela la bouleverse, elle y pressent quelque chose d’infiniment aimant, d’inconcevable pour l’esprit de l’homme mais elle sait que rien n’est trop merveilleux pour Dieu. Elle écoute avec attention, son esprit suit et ne diminue en rien ce qui lui est révélé. Déjà son âme est dans cette disponibilité plénière, mais elle exerce sa prudence et demande comment tout cela va se faire.

C’est la petite enfant qui veut coopérer le plus possible et tout de suite au dessein de Dieu mais elle se demande par quels moyens cela pourra arriver car elle accomplit un voeu de virginité. Alors l’ange lui révèle que tout cela s’accomplira par la puissance de l’Esprit qui se déploiera dans sa petitesse.

Marie apprend ainsi que Dieu réclame une obéissance totale à son dessein d’amour. Qu’il lui est demandé de croire en ce dessein d’amour, de soumettre son intelligence à ce que Dieu lui révèle, de s’abandonner, de se confier à l’action de l’Esprit Saint. Ce qu’il fait en elle est plus grand que tout ce qu’elle pourra concevoir.

Alors Marie se fait servante de ce dessein d’Amour. Elle donne l’assentiment plénier, dans une disponibilité totale de son âme, sans aucune restriction et pour toujours, à tout ce pourra arriver par la suite dans l’accomplissement de ce dessein du Père.
amann-jos-annonciation-1451