Sanctuaire Notre-Dame de Grâces

" Qu’ on vienne en procession ici à Cotignac pour recevoir les dons que je veux y répandre "

16- LA PENTECOTE

L’Esprit Saint a été donné à la Croix mais il n’est reçu que par le cœur virginal de Marie. Il est redonné aux apôtres le soir de Pâques alors qu’ils sont encore enfermés au cénacle par la peur, mais il n’agit pas encore avec beaucoup de profondeur car il ne trouve pas des esprits libres, des esprits confiants, des esprits disponibles. Ils sont encore dans leurs ornières : leurs petits projets personnels, les fausses questions face au mal, la peur qui est mauvaise conseillère, les opinions des hommes, le doute méthodique, le désir de faire quelque chose et de se réaliser humainement, la nostalgie du messianisme temporel.
Alors Marie veille sur chacun et sur cette petite communauté où tout n’est pas que beau. Elle prie et aide chacun à se souvenir des paroles données et échangées avec le Seigneur. Quand cela ne va pas dans une famille, il faut que la mère y mette du sien car elle sait comment parler en secret à chacun et le conduire vers la Sagesse. Ils méditent donc durant cinquante jours à partir des Ecritures et sur la vanité des choses de ce monde. C’est ainsi que Marie veille sur l’Eglise depuis sa naissance à la Croix jusqu’au retour en gloire du Christ. Plus les hommes ont des difficultés par rapport à la foi, plus la Mère doit intervenir, veiller. Elle sait comment elle peut parler à chacun. C’est pourquoi le don du cœur Immaculé de Marie est une grâce particulière donnée pour les derniers temps.
di-cione-andrea-pentecote-1362-65