Sanctuaire Notre-Dame de Grâces

" Qu’ on vienne en procession ici à Cotignac pour recevoir les dons que je veux y répandre "

Je ne vous laisserai pas orphelins

Le retour du Christ à son Père est à la fois source de peine parce qu’il implique son absence et source de joie parce qu’il implique sa présence. 

Telle est notre condition présente : nous avons perdu le Christ et nous l’avons trouvé ; nous ne le voyons point et nous le discernons. Jésus nous parle de l’Esprit-Saint, non pas pour suppléer à son absence mais pour accomplir sa présence. 

Par le Saint Esprit nous entrons en communion avec le Père et le Fils. Le paraclet suscite, la foi accueille l’habitation du Christ dans le cœur.
L’Esprit Saint est le plus profond mystère qu’il nous soit donné de contempler. Il ne peut se comprendre totalement car il est Dieu. 
Il ne se peut imaginer puisqu’il est Esprit. 
Il est un vent que nul ne peut saisir et un fleuve que rien ne peut contenir.
L’Esprit Saint est pour nous la mémoire de Dieu. 

Le Christ annonce son départ mais ne nous laisse pas désemparés car Il revient. L’Esprit nous aide à l’attendre. 
Il n’y a plus de solitude ou d’isolement dans la vie spirituelle. 

Comment savoir que nous avons reçu l’Esprit Saint ? 
« Si tu veux savoir si tu as reçu l’Esprit – dit St Augustin – interroge ton cœur : si tu y trouves l’amour de ton frère, sois en paix : l’Esprit est là. »

Esprit de Paix et de vérité, établis nos cœurs dans l’espérance.

fr. Samuel-Bernard