Sanctuaire Notre-Dame de Grâces

" Qu’ on vienne en procession ici à Cotignac pour recevoir les dons que je veux y répandre "

Dimanche de la Divine Miséricorde

La relation entre Jésus et Thomas, nous la retrouvons entre chaque croyant et le Christ. On veut bien croire, mais on voudrait surtout voir. Alors que le grand don de la foi, c’est de croire sans avoir vu de nos yeux.
A la fermeture du lieu où se tient Thomas correspond une fermeture plus fondamentale encore : c’est l’opacité des signes, des symboles qui devraient ouvrir au Mystère, permettre au divin de faire irruption dans notre monde, à l’Invraisemblable de se réaliser.

Thomas l’incrédule, reconnaissant son Seigneur émet une belle profession de foi : « Mon Seigneur et mon Dieu ! »

Tout le contenu de la foi est résumé dans cette brève exclamation.

L’incrédule touche l’homme Jésus et il le reconnaît comme Dieu.

Recevons personnellement le reproche amical que Jésus adresse à Thomas : « Ne sois pas incrédule mais croyant ».
En effet, l’essentiel pour nous, n’est pas tant de voir Jésus que de comprendre qui est Jésus, de pouvoir confesser qu’il est le Messie, notre Sauveur.

Fr. Samuel-Bernard