Sanctuaire Notre-Dame de Grâces

" Qu’ on vienne en procession ici à Cotignac pour recevoir les dons que je veux y répandre "

« Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-le »

Précisons bien la signification des mots. 
Le Baptême donné par Jean-le-Précurseur est un rite de dévotion par lequel celui qui le reçoit désire se convertir et attendre la venue du Messie. 
Le Baptême donné par l’Église est un sacrement qui nous lie au Christ, nous introduit dans sa mort et sa Résurrection. Ce baptême nous introduit dans une vie nouvelle. 
Ces baptêmes différents ne sont pas des inaugurations comme le laisserait entendre le mot dans la société non religieuse. 

Dans le texte de St Matthieu, il est précisé que Jean voulait l’en détourner : c’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et toi tu viens à moi !
Comme on comprend la protestation de Jean-Baptiste ! Le Christ est le Messie du Dieu Tout Puissant et il n’a pas besoin de s’abaisser. 
Il est le grand Innocent et il n’a pas besoin d’être lavé. Mais en toute humilité il choisit l’attitude d’une libre soumission. 

A nous aussi, il est demandé de nous soumettre librement à la pratique de notre Église et d’annoncer, par l’intermédiaire des hommes, une grâce qui nous vient de Dieu. 

« Alors Jean le laissa faire ». 
Étonnante formule ! C’est Jésus qui se soumet et c’est Jean qui obéit ! 

« Aussitôt baptisé, Jésus remonte de l’eau ». 
Comme dans un seul mouvement, voici la plongée et la remontée. Le fleuve s’ouvre sous lui. Le ciel se déchire au-dessus de lui. Soudain tout se renverse, se redresse, se rétablit.

« Et voici qu’une voix venue du ciel disait : 
Celui-ci est mon Fils bien-aimé ».
Cette fois, la révélation est complète. 
C’est pourquoi l’Église d’Orient aime appeler cette fête la Théophanie : Manifestation de Dieu

Le baptême de la repentance donné par Jean annonce le baptême de la Rédemption acquise par Jésus. 

Fr. Samuel-Bernard