Sanctuaire Notre-Dame de Grâces

" Qu’ on vienne en procession ici à Cotignac pour recevoir les dons que je veux y répandre "

Prochains évènements du Sanctuaire Notre-Dame de Grâces

Le mot du Frère

Vraiment, Tu es Fils de Dieu !

Jésus, après la première multiplication des pains, a demandé à ses disciples de le devancer sur l’autre rive de la mer de Galilée (alias le lac de Tibériade, d’une superficie de 166 km2), pendant qu’il renverrait les foules. Il va prier seul sur la montagne une grande partie de la nuit, laissant, à dessein, les siens dans l’adversité, privés de sa présence. Fin pédagogue, Notre-Seigneur sait combien ces hommes sont lents à croire, combien leur foi en Lui a besoin d’augmenter (Lc 17,5). Rappelons-nous que lors d’une précédente tempête de lac, il était avec eux, « endormi » dans la barque, avant de faire revenir le calme. Cette fois, il les laisse seuls dans la tourmente, une partie de la nuit, avant de leur donner un autre signe probant que les éléments lui obéissent.

À la quatrième veille de la nuit (entre 3h et 6h), il les rejoint au milieu du lac tempétueux, en marchant sur les flots. Marcher sur l’ élément liquide, ce n’ est pas courant, et trouille carabinée pour les embarqués: « C’est un fantôme ! »…

Nous savons que l’eau, dans la Bible, est ambivalente : source de vie comme source de mort, avec en particulier « Léviathan, le dragon de la mer » (Is 27,1) symbolisant le chaos et le mal. L’Apocalypse mentionne « la Bête de la mer » (Ap.13,1), aux ordres du Dragon, l’antique Serpent, le Diable » (Ap.12,9). On notera que Léviathan est aussi nommé « le serpent fuyard, le serpent tortueux » (Is 27,1).

Ainsi donc, Jésus marchant sur les eaux démontées, cela exprime qu’il domine le mal et son auteur,  et qu’il peut nous en préserver.

Et c’est là qu’intervient Pierre, celui à qui Jésus donnera plus tard mission d' »affermir ses frères » après l’avoir affermi lui-même contre les attaques de l’Adversaire (Lc 22,32). La leçon commence lorsque Jésus avançant sur l’eau, hors des lois de la nature, invite Pierre à le rejoindre. Celui-ci obtempère, et réalise l’invraisemblable, marchant à son tour sur l’eau ! Pas longtemps: apeuré par la violence du vent, il se dégonfle et commence à couler, vite secouru par Jésus.

Car, pour être vraiment assurés que Jésus est vainqueur du mal et qu’Il peut nous secourir en toutes circonstances, il y a une condition expresse : ne pas en douter ! Pierre nous l’enseigne, à ses dépens !

Nous devons toujours plus fortifier notre foi, augmenter notre confiance en Jésus Sauveur, capable, et Lui seul, de tirer pour nous un bien de n’importe quel mal ! Saint Pierre, sauvé des eaux, l’aura appris pour s’ancrer plus dans la foi, même si nous savons qu’il lui reste encore un triple reniement à expier pour passer de patron pêcheur pécheur à Pasteur, chef de l’ Église universelle du Christ ! Seigneur, nous le croyons, Tu es vraiment le Fils de Dieu !

  Fr. Jean-Marie-Baptiste

Précédents mots

Flash-info

-> Nouveau service « snacking » !

Nouveau au Sanctuaire : pour mieux vous servir, nous mettons à votre disposition un service « snacking » avec une formule unique : salade, croque monsieur, boisson, glace…
Renseignez-vous à la boutique du pèlerin.

-> Venir en vacances en famille au Sanctuaire…

Venez-vous reposer et profiter en même temps, si vous le souhaitez, des offices du Sanctuaire, dans l’une des 3 maisons ou l’un des 4 ermitages  sur les hauteurs de Cotignac, à l’abri de la foule estivale du bord de mer.

Tous les détails pratiques

Informations / réservation : Véronique VAILLANT – 04 94 04 65 28
hotellerie@nd-de-graces.com

-> Ré-ouverture de tous les services du Sanctuaire !

Nous avons la joie de vous annoncer que les services d’hôtellerie et de restauration sont de nouveau ouverts aux pèlerins !

N’hésitez pas à réserver :
hotellerie@nd-de-graces.com
04 94 04 65 28

Notre-Dame de Grâces sur la toile

Qui sommes-nous ?

Situé sur le mont Verdaille, le Sanctuaire Notre-Dame de Grâces, outre son magnifique point de vue sur la vallée, est un lieu chargé d’histoire.

Les 10 et 11 août 1519, Jean de la Baume, bûcheron pieux, a deux apparitions de la Vierge Marie. Elle lui demande d’aller dire au clergé et aux consuls de Cotignac d’y bâtir une église et d’y venir en procession.

Dès le mois de Septembre 1519, les cotignacéens se mettent au travail, l’église est bâtie et les pèlerinages commencent.

En 1660, un illustre pèlerin vient au Sanctuaire rendre grâce de sa naissance avec sa mère : il s’agit du Roi Louis XIV. On peut y voir sa plaque commémorative en entrant par la petite porte dans l’église.

Pendant la Révolution française, la chapelle est détruite. Elle est reconstruite un siècle plus tard et les foules accourent à nouveau jusqu’au Sanctuaire sans jamais cesser.

Aujourd’hui, de nombreux pèlerinages ponctuent l’année, les plus connus étant celui des mères de famille et celui des pères de famille.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à venir sur la colline, c'est un lieu de paix où chacun est accueilli quelle que soit son histoire.

logo qualité tourismeLe Sanctuaire Notre-Dame de Grâces a obtenu en 2014 la marque Qualité Tourisme™ qui certifie son engagement de qualité auprès des visiteurs du site.

Nous sommes aussi membres de l'Association "Villes Sanctuaires en France" et de l'Association des Recteurs de Sanctuaires (A.R.S.).

Coordonnées

Sanctuaire Notre-Dame de Grâces

Adresse

Chemin Notre-Dame
83570 Cotignac
France

GPS

Latitude : 43.520423
Longitude : 6.146314
Altitude : 320 mètres

Téléphones

Accueil : 04 94 69 64 92
Secrétariat : 04 94 69 64 90

Une question ?