Sanctuaire Notre-Dame de Grâces

" Qu’ on vienne en procession ici à Cotignac pour recevoir les dons que je veux y répandre "

Prochains évènements du Sanctuaire Notre-Dame de Grâces

Le mot du Frère

Celui que tu aimes est malade

La résurrection de Lazare (de l’hébreu Éléazar, « Dieu aide ») est pour nous révélatrice d’espérance, nous qui savons que la mort est « le rendez-vous des vivants » (Job 30,23) et qui pouvons en être effrayés, révoltés ou attristés…

D’abord, la mort est un sommeil dont on se réveille. Que la mort soit effective (notre dernier souffle est rendu) ou, comme ici « pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié »( Jn 11,4), elle est transitoire : de la vie terrestre, nous passons à la vie éternelle promise par le Christ (1 Jn 2,25), le premier Ressuscité, le vainqueur de la mort, de manière irrévocable.

Ensuite, Jésus tient à nous, plus qu’on ne saurait le croire ou même l’imaginer ! Il ne nous appelle plus serviteurs, mais amis (Jn 15,15), et tout comme pour Lazare, il brave l’hostilité du diable, l’ennemi véritable, pour nous rendre la vie.

Et encore, toujours source d’espérance : la résurrection promise à tous et chacun est essentielle pour la compréhension et l’acceptation de notre vie en cette « vallée de larmes » (« lacrimarum valle » de l’antienne du Salve Regina) car sans cette perspective, vaine est notre foi (1 Cor 15,14), inaboutie notre existence qui se trouverait spoliée de son héritage divin. La petite Thérèse (c’est elle-même qui, humblement, a demandé à être appelée ainsi) aimait redire que « le Ciel est l’unique but de tous nos travaux» ; or, que serait un Ciel sans résurrection, sinon une simple vue de l’esprit, à la façon de l’humoriste Woody Allen pour qui « l’éternité, c’est long, surtout vers la fin » ?!

Enfin, belle et solide espérance qui repose sur notre foi : Jésus est bel et bien notre Sauveur, puisqu’il « n’y a pas sous le ciel d’autre nom que celui de Jésus Christ donné aux hommes, par lequel il nous faille être sauvés. » (Ac 4,12). Ce salut fait céder la mort, jusqu’alors  infranchissable, terme incontournable pour tout un chacun, insondable mystère. Ce salut, nous le devons à la mort rédemptrice du Christ qui veut nous voir « fructifier pour la sainteté dont l’aboutissement est la vie éternelle »(Rm 6,22).

Seigneur Jésus, à qui d’autre irions-nous, toi qui a les paroles de la vie éternelle, toi qui est la résurrection ! (Cf. Jn 6,68 et Jn 11, 25). Qu’au soir de notre existence, notre âme s’élance vers toi sans nulle entrave, pour une éternité d’amour et de lumière trinitaires !

Fr Jean-Marie-Baptiste

Précédents mots

Flash-info

-> Retraite de carême en ligne

Profitez du temps qui vous est donné pour vivre une retraite à la maison…
La retraite de carême, qui a été prêchée par le frère Colomban du 5 au 8 mars dernier, vient d’être mise en ligne !

7 conférences à écouter et à méditer

-> Aidez le sanctuaire à continuer à vivre !

En ce temps difficile où les pèlerins ne peuvent plus se déplacer, vous pouvez continuer à participer à la vie du sanctuaire en donnant à la quête en ligne : télécharger l’application « la quête » sur votre smartphone, vous trouverez ensuite, parmi toutes les paroisses inscrites, le sanctuaire Notre Dame de Grâces.

-> Neuvaine : Tous avec Marie !

Le sanctuaire Notre Dame de Grâces s’associe à de nombreux autres sanctuaires mariaux pour initier une neuvaine de prière « pour que Marie délivre le monde d’une grande épidémie en 2020 » !

Vous pouvez vous inscrire en ligne ou télécharger la neuvaine sur le site : https://www.tousavecmarie.com

Notre-Dame de Grâces sur la toile

Qui sommes-nous ?

Situé sur le mont Verdaille, le Sanctuaire Notre-Dame de Grâces, outre son magnifique point de vue sur la vallée, est un lieu chargé d’histoire.

Les 10 et 11 août 1519, Jean de la Baume, bûcheron pieux, a deux apparitions de la Vierge Marie. Elle lui demande d’aller dire au clergé et aux consuls de Cotignac d’y bâtir une église et d’y venir en procession.

Dès le mois de Septembre 1519, les cotignacéens se mettent au travail, l’église est bâtie et les pèlerinages commencent.

En 1660, un illustre pèlerin vient au Sanctuaire rendre grâce de sa naissance avec sa mère : il s’agit du Roi Louis XIV. On peut y voir sa plaque commémorative en entrant par la petite porte dans l’église.

Pendant la Révolution française, la chapelle est détruite. Elle est reconstruite un siècle plus tard et les foules accourent à nouveau jusqu’au Sanctuaire sans jamais cesser.

Aujourd’hui, de nombreux pèlerinages ponctuent l’année, les plus connus étant celui des mères de famille et celui des pères de famille.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à venir sur la colline, c'est un lieu de paix où chacun est accueilli quelle que soit son histoire.

logo qualité tourismeLe Sanctuaire Notre-Dame de Grâces a obtenu en 2014 la marque Qualité Tourisme™ qui certifie son engagement de qualité auprès des visiteurs du site.

Nous sommes aussi membres de l'Association "Villes Sanctuaires en France" et de l'Association des Recteurs de Sanctuaires (A.R.S.).

Coordonnées

Sanctuaire Notre-Dame de Grâces

Adresse

Chemin Notre-Dame
83570 Cotignac
France

GPS

Latitude : 43.520423
Longitude : 6.146314
Altitude : 320 mètres

Téléphones

Accueil : 04 94 69 64 92
Secrétariat : 04 94 69 64 90

Une question ?